“Seuls ceux qui ne quittent pas leur propre paradis atteignent” – une sage parabole sur la façon d’accéder au paradis

Lisez en 1 minute, souvenez-vous toute votre vie.

Un homme avec un chien marchait le long d’une route longue, sauvage et fatigante. Il marchait, il marchait, il était fatigué, le chien aussi était fatigué. Soudain devant lui – une oasis ! De belles portes, derrière la clôture – de la musique, des fleurs, le murmure d’un ruisseau, en un mot, du repos.

– Ce que c’est? demanda le voyageur au portier.
“C’est le paradis, tu es déjà mort, et maintenant tu peux entrer et te reposer pour de vrai.
– Y a-t-il de l’eau ?
– Autant que vous le souhaitez : fontaines propres, piscines fraîches…
– Vont-ils vous donner de la nourriture?
– Tout ce que vous voulez.
Mais j’ai un chien avec moi.
« Je suis désolé, monsieur, les chiens sont interdits. Elle doit être laissée ici.
Et le voyageur passa. Au bout d’un moment, la route le conduisit à une ferme. A la porte était de nouveau assis le portier.

“J’ai soif”, a demandé le voyageur.
— Entrez, il y a un puits dans la cour.
– Et mon chien ?
– Près du puits, vous verrez un abreuvoir.
– Et la nourriture ?
« Je peux vous emmener dîner.
– Et le chien ?
– Il y a un os.
– Quel est cet endroit?
– C’est un paradis.
– Comment? Le portier du palais voisin m’a dit que le paradis était là.
– Il ment. Il y a l’enfer.
– Comment toi, au paradis, supportes-tu ça ?
– C’est très utile pour nous. Seuls ceux qui n’abandonnent pas leurs amis accèdent au paradis.

Like this post? Please share to your friends:
Leave a Reply

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: